Our Blog

Depuis le mois d’octobre, nous avons mis beaucoup d’énergie dans la mise en place des plantations de l’OaDie : tout d’abord plus de 400ml de buttes sur le mode de la permaculture.
Nous avons fait creuser les buttes à la mini-pelle, puis les avons rempli avec de gros troncs d’arbres morts ou en voie de pourrissement, nous y avons ajouté des branches et du broyat de déchets verts semi-composté, avant de refermer les buttes et d’y installer les 520 pieds de framboisiers. L’idée est de recreéer un sol de type forestier, cad humifère et plein de vie, qui sait conserver son humidité même lors de fortes chaleurs et qui grouille de vie, puisque la microfaune du sol (lombrics, cloportes, larves et insectes) y trouve de quoi se nourrir et transforme ainsi la biomasse.
Afin d’éviter tout dessèchement de la couche superficielle des buttes, celle-ci a été recouverte d’une litière de paille d’orge, puis de broyat de lavande semi-compostée. Ainsi les pieds de framboisiers sont les racines au frais, nourris grâce à l’azote apportés par la couverture et ne souffrent pas de la concurrence des herbacées.
Les premiers bourgeons sont en train de montrer le bouts de leurs petites feuilles et notre prochain job va être de mettre en place le palissage et l’installation du goutte à goutte afin de mettre toutes les chances de notre côté pour une récolte d’exception !
Shawa, l’étalon maison commence à s’entraîner à passer aux longues rênes entre les buttes, car bientôt il sera attelé au cultivateur et assurera entre autre le déshérbage des allées.

Le verger aussi prend forme, puisque 80 arbres fruitiers sont déjà plantés. Nous avons opté pour la diversité avec pommiers, poiriers, pruniers, pêchers, abricotiers, cerisiers, amandiers, néfliers, figuiers et argousiers, aulne corse et chalef d’automne comme fixateurs d’azote
Allez on y croit …

So, what do you think ?